Menu
Chercher
Fermer
Fermer la navigation

Les plus lus

Mieux manger
Retour

Six kilomètres, six étapes gourmandes et gastronomiques

Tu n’es pas très sportif? Je te rassure, moi non plus. Pourtant, il y a des balades que je ne manquerais pour rien au monde. Si je te dis que oui, tu vas marcher quelques kilomètres, mais que tu vas pouvoir déguster des produits faits maison et du terroir, tout au long du parcours: un petit déjeuner, un apéritif, une entrée, un plat, des fromages et un dessert, tu vas trouver ça plutôt sympa non? Et si je te dis, que pour couronner le tout, tu auras la possibilité de goûter à chaque stand plusieurs vins de nos producteurs régionaux, tu fais moins grise mine, n’est-ce pas? Allez, je te raconte…

En famille ou entre amis, on marche et on déguste!

La balade gourmande de Grandson et sa région a lieu chaque année, le dernier samedi du mois d’août. Le parcours est bien entendu différent à chaque fois. Organisée par les vignerons de l’Appellation Bonvillars depuis dix ans, elle permet aux participants de découvrir des paysages viticoles magnifiques, des points de vue à couper le souffle et des endroits bucoliques entre champs et forêts. Tout en éveillant leurs papilles grâce à plusieurs étapes gastronomiques, composées de produits frais, suisses et de saison. Un arrêt qui, à tous les coups, est franchement mérité (marcher, ça creuse).

«L’originalité de notre concept? C’est que l’itinéraire est différent chaque année».

Didier Bourgeois, vigneron à Corcelles-près-Concise

Cette année, c’est depuis Bonvillars que le départ est lancé. Les participants inscrits (850 au total) partent par groupe, toutes les 15 minutes, de 09h00 à 12h30. Oui, car une certaine organisation est de rigueur afin d’éviter une surcharge de trafic aux endroits stratégiques. À 10h30, un verre de vin gracieusement offert et accroché autour de mon cou, je suis sur les starting-blocks!

Comment mieux commencer sa journée que par un petit-déjeuner?

Après avoir emprunté la route des vignobles et traversé le joli village de Bonvillars par ses ruelles pleines de charme, un petit creux se fait déjà sentir. Cela tombe bien car les paysannes vaudoises m’attendent au premier stand pour le petit déjeuner. Elles sont là, elles œuvrent dans la bonne humeur. Elles beurrent, elles tartinent, elles discutent, elles rient. C’est à moi maintenant de prendre ma tartine. Tout est fait maison bien entendu. Il y en a tellement, laquelle choisir?

Ayant fait le plein d’énergie, je me mets en route pour la suite de l’aventure, dans les hauts de Bonvillars. Le temps est maussade mais le soleil est dans les cœurs. L’ambiance est tout simplement joyeuse et bon enfant.

«Cette balade est une manière d’animer le territoire. Les gens sont très contents!»

Didier Bourgeois, vigneron à Corcelles-près-Concise

 

Des plats du terroir et des épicuriens heureux

Durant le reste de la journée, je déguste et découvre une palette de produits viticoles et gastronomiques, pour mon plus grand plaisir. Le stand de l’apéritif tout d’abord avec une verrine de panna cotta revisitée et des vins blancs des domaines de la Boulaz et de la Lance, ou le rosé des Vins Keller de Vaumarcus.

Dans les hauteurs de Champagne, je savoure en entrée une salade de brochet, fraîchement péché par les frères Oberson, pêcheurs à Corcelles-près-Concise. Les vins du Vignoble Cousin, de Philippe Dyens et de la cave de Bonvillars, sont là pour mettre le plat en valeur.

J’arrive ensuite proche de Champagne, par les bois. Dans une immense clairière, le plat principal fume et je peux le voir de loin. Un saucisson cuit à la braise, vraie tradition vaudoise, que demander de mieux? Un verre de Pinot Noir du Domaine de la Gourmandaz, un Gamaret Garanoir de la Cave des 4 Menhirs de Corcelles ou un œil de Perdrix du Domaine de Didier Gaille? Encore une fois un dilemme se présente à moi. Je m’assieds et me régale au son de l’orchestre qui joue sous la tente.

Puis, dans le village de Champagne, je trouve l’assiette de fromages de la laiterie de Villars-Burquin et les vins du domaine de la Brinaz et celui du Champagnoux. Un délice!

Cette balade se termine au point de départ, à Bonvillars, par le dessert des paysannes vaudoises et le café de la Jeunesse. Sans oublier, tout de même, le verre de vin doux de la Cave Du Pasquier à Concise.

J’ai le ventre plein et le sourire aux lèvres. Parce que j’ai vécu de vrais beaux et bons moments, dans une atmosphère gaie et amicale. Alors si toi aussi tu veux en profiter et me rencontrer l’année prochaine, n’hésite pas à t’inscrire dès le printemps! On pourra chanter ensemble «la balade, la balade des épicuriens heureux…»

«De plus en plus de vignerons de la région participent à la balade gourmande. Même la jeunesse s’y met!»

Didier Bourgeois, vigneron à Corcelles-près-Concise

 

Infos pour la balade gourmande de Grandson et sa région

Site des vignerons de la région de Bonvillars (inscriptions pour la balade, coordonnées des vignerons, etc.)

Tu ne veux pas attendre l’année prochaine? Alors voici encore quelques balades à venir cette année dans ma région:

Balade gourmande de Sainte-Croix – Les Rasses: de juin à octobre 2018

Balade gourmande au Chasseron – Bullet: le 30 septembre 2018

 

Autres publications dans cette rubrique
Fermer
Suivre ce blog

Nous t'informons volontiers par e-mail des nouvelles publications sur La clé des champs. Tu peux te désabonner en tout temps.

Fermer
Votre avis est important!

Vous avez été sélectionné de manière aléatoire. Nous aimerions avoir votre avis sur notre blog. Votre opinion nous aiderait à l'améliorer advantage.

Avec un peu de chance, vous gagnerez l’un des deux bons d’achat de 100 francs chacun mis en jeu.

Un grand merci de votre soutien.

Réondre au sondage

Fermer
Confirmation d'inscription

Salut %s

Nous sommes très heureux de t'accueillir parmi nos abonnés.
Le processus d'enregistrement est à présent terminé.