Menu
Chercher
Fermer
Fermer la navigation

Les plus lus

Mieux manger
Retour

Quand on souffre d'intolérance au lactose, on se demande souvent quels produits laitiers contiennent du lactose et lesquels en sont tout à fait dépourvus. Par crainte des douleurs d'estomac, on cherche minutieusement les yogourts, sérés et fromages estampillés «sans lactose». Les produits ne portant pas une telle indication sont bannis du réfrigérateur.

Une bonne initiative

Les produits marqués «sans lactose» te facilitent la tâche quand tu vas faire tes courses. C'est indiscutable. Cependant, ils te font aussi te demander: «Les articles ne portant pas cette indication en contiennent-ils automatiquement? Dois-je faire une croix sur tous les produits laitiers, simplement parce que leur teneur en sucre lactique ne figure pas sur l'emballage?» Certainement pas!

La législation alimentaire dicte ce qui est autorisé

L'ordonnance suisse sur les denrées alimentaires stipule que les produits naturellement exempts de lactose ne peuvent pas porter l'indication «sans lactose». Cette mesure est logique si l'on prend l'exemple d'une pomme: elle contient du fructose et l'étiquette «sans lactose» n'est pas nécessaire. Il en va autrement du fromage. Le fromage affiné est naturellement dépourvu de lactose, et il serait ici tout à fait pertinent de le préciser. Certaines variétés portent la mention «naturellement sans lactose» ou «naturellement exempt de lactose». Jusqu'à présent, l'expression ne s'est pas imposée.

Décide et goûte par toi-même

Comment peux-tu déterminer si un produit laitier contient beaucoup, peu ou pas du tout de lactose? En considérant la teneur en eau. Le lactose est en effet lié à la partie liquide du lait. Ainsi, les produits laitiers liquides (lait, babeurre), crémeux (yogourt, séré) ou non affinés (fromage frais, séré) contiennent encore du lactose. Il vaut alors mieux opter pour les versions délactosées.

Les produits laitiers principalement constitués de matière grasse lactique (par ex. le beurre et la crème) renferment encore un peu de lactose. Au quotidien, tu ne consommes ces aliments qu'en faible quantité. Ils ne devraient donc pas poser problème. Néanmoins, si tu ne peux résister à une sauce au beurre ou à un dessert nappé de crème fouettée, tu devras tester par toi-même pour voir si les versions délactosées te conviennent mieux.

Se priver? Seulement dans la mesure du nécessaire

T'es-tu déjà demandé si tu peux préserver ta capacité restante à digérer le lactose? Ou si, avec le temps, ta tolérance pourrait même s'améliorer? Selon ton cas, ces deux phénomènes sont possibles, mais pas garantis. Pour cela, il faut donner régulièrement leur chance aux produits contenant du lactose et ne pas les rayer complètement de ton alimentation. Renouvelle progressivement et lentement l'expérience, pour identifier quels aliments et quelles quantités tu supportes.

Tu trouveras plus d'informations à ce sujet ici.

Autres publications de L'équipe de La clé des champs
Autres publications dans cette rubrique
Fermer
Suivre ce blog

Nous t'informons volontiers par e-mail des nouvelles publications sur La clé des champs. Tu peux te désabonner en tout temps.

Fermer
Confirmation d'inscription

Salut %s

Nous sommes très heureux de t'accueillir parmi nos abonnés.
Le processus d'enregistrement est à présent terminé.