Menu
Chercher
Fermer
Fermer la navigation

Les plus lus

Mieux manger
Retour

Qui n’en a jamais entendu parler? C’est une des grandes tendances alimentaires du moment. Mais au fait, c’est quoi un superaliment, sont-ils vraiment «super» et faut-il en consommer pour être en meilleure santé?
 

Définition d’un superaliment

En fait, le terme n’a pas de définition officielle. Il est souvent employé dans les publications consacrées à la nutrition pour désigner des aliments très riches en nutriments, le plus souvent des fruits, légumes ou des graines. Il ne s’agit pas d’une catégorie reconnue scientifiquement, mais plutôt d’un concept marketing. Toutefois, il est juste de dire que certains aliments ont une composition particulièrement intéressante.

 

Un superaliment est un aliment riche en nutriments et est considéré comme étant bénéfique pour la santé et le bien-être.

 

Ces aliments sont souvent mis en avant pour leurs bienfaits et leur capacité à prévenir ou guérir des maladies. Mais attention, à eux seuls ils ne font pas de miracles et ne peuvent pas remplacer une alimentation saine et variée ou au pire remplacer une thérapie. Très tendances, les superaliments sont parfois très chers et difficiles à trouver.

 

Des superaliments qui viennent de loin

Quand on parle de superfood, on pense tout de suite aux baies de goji, aux algues comme la spiruline, aux graines de chia, au curcuma, au thé vert ou encore à l’avocat pour ne citer que les plus connus.

Qu’ont-ils en commun? Ils viennent tous de pays lointains, car ils ne sont pas produits dans nos contrées et de surcroît, ils sont souvent très chers.

Alors, pour se nourrir sainement, doit-on vraiment consommer des aliments «exotiques» importés, dont l’empreinte carbone est discutable et dont le prix ne fera qu’alléger ton porte-monnaie et pas forcément ta balance?

 

Des superaliments bien de chez nous

Il est tout à fait possible de les remplacer par des aliments produits en Suisse, moins chers, tout en bénéficiant des mêmes bienfaits.

Voici 5 exemples d’aliments de production suisse qui peuvent être qualifiés de superfood:

 

Le brocoli

Il est riche en vitamines, C, K, E et B9, essentielles pour le bon fonctionnement du corps. Il remplace avantageusement le chou plume même si celui-ci est aussi produit en Suisse.

La myrtille

Un fruit exceptionnel pour sa teneur élevée en antioxydants et flavonoïdes et peu calorique. Elle remplace les baies de goji et d’acaï séchées.

Les graines de lin

Elles ont une composition très proche de celles du chia.

Les flocons d’avoine

Ils sont riches en protéines, fibres, fer et vitamine B. Une alternative au quinoa.

Le lait et les produits laitiers

Ils sont riches en calcium et en protéines de lait qui favorisent la santé des os et des dents. À associer avec d’autres superaliments.

Tous ces aliments ont des points communs très importants: ils sont tous issus de l’agriculture suisse, ils sont moins chers que les aliments importés et ce sont tous des superaliments. Alors pourquoi s’en priver?


Un «super» petit déjeuner

Quand j’ai déjà faim tôt le matin et que je sais que je n’aurai peut-être pas le temps de bien manger à midi, je me prépare un breakfast bowl qui m’aidera à tenir une grande partie de la journée sans grignoter.

 

Comme pour les overnight oats, dont je parlais dans un précédent article, j’aime bien préparer mon bowl le soir d’avant. Comme ça, le matin, si je suis pressée, il est prêt et je peux l’emporter avec moi.

Sur le site de Swissmilk, tu trouveras d’excellentes recettes de superfood de saison et d’origine suisse.

Autres publications de Véronique Petter
Autres publications dans cette rubrique
Fermer
Suivre ce blog

Nous t'informons volontiers par e-mail des nouvelles publications sur La clé des champs. Tu peux te désabonner en tout temps.

Fermer
Confirmation d'inscription

Salut %s

Nous sommes très heureux de t'accueillir parmi nos abonnés.
Le processus d'enregistrement est à présent terminé.